Un site e-commerce c’est quoi ?

Dans cet article, je propose de vous expliquer les particularités d’un site e-commerce. Tout d’abord, découvrons ensemble à qui il est destiné et ce qu’il propose. Je développerai dans un prochain article, le e-business. Bonne lecture.

E-commerce ou boutique en ligne ?

C’est exactement la même chose, le site e-commerce et une boutique en ligne (traduction Française). Grâce à ce type de site vous allez pouvoir vendre en ligne, réaliser des transactions financières digitales.

Quelques notions 

Au préalable, Il est important de distinguer les différents profils commerciaux et leurs modèles, ceci afin de bien définir votre besoin.

  • Le profil commercial :

Le C2C (Consumer to Consumer)

Il s’agit d’entreprises dont la vente de produits entre particuliers est facilité. Vous connaissez tous comme exemple le site du Bon Coin.

Le C2B (Consumer to Business)

Ce sont des portails sur lesquels des consommateurs proposent leurs produits ou services destinés aux entreprises. Ce sont des portails freelance.

Le B2B (Business to Business)

Dans ce cas présent il s’agit d’entreprises proposant des services ou des produits à d’autres entreprises. Pour exemple, une agence de gardiennage proposant des services de surveillance à un site industriel.

Le B2C (Business to Consumer)

Ici, c’est l’activité la plus courante de Komone 😉 Ce sont des entreprises qui vendent des services ou produits directement auprès des consommateurs.

  • Le modèle commercial

La vente en ligne de ses produits ou services

C’est ici la première idée que l’on peut avoir d’un site e-commerce. Celle d’une boutique en ligne qui peut également venir compléter les activités de sa propre boutique physique.

Le dropshipping

Sur un site e-commerce y sont présentés des produits. A la différence que ce n’est pas le propriétaire de ce site qui vous expédie votre commande. 

Le e-commerce d’affiliation

A la différence du dropshipping ici, le site e-commerce redirigera directement l’acheteur vers le site du vendeur. Prenant au passage une commission.

L’adhésion

Ou comment inviter à faire des achats réguliers. Ce modèle assure un chiffre d’affaire régulier sous forme d’abonnements périodiques.

La Marketplace

Dans ce cas il s’agit d’un site regroupant plusieurs e-commerces. La Fnac, pour exemple, En échange d’une commission les vendeurs présentent leurs produits sur cette plateforme.

Les services

Très couramment la vente de services est proposée sur la toile telles des formations, séances de coaching etc…

Le e-commerce et ses avantages

Vous l’aurez compris, un site e-commerce propose de multiples déclinaisons pour la vente en ligne. Aussi les avantages sont nombreux, les inconvénients également ! Aussi, je vous propose de commencer par les inconvénients d’un site e-commerce. Ainsi, nous nous quitterons avec plus de réjouissances 🙂

Les inconvénients d’un site e-commerce

La concurrence est rude sur le web ! Donc, il vous faudra vous démarquez. Également, le référencement de votre site e-commerce devra être appliqué au risque de n’obtenir aucune commande. Il n’est pas rare d’entendre : “Je ne commande pas sur internet, car je ne peux toucher les produits”. Il vous faudra dans ce cas être le plus explicite sur les caractéristiques de vos produits tout en rassurant les clients. Ou bien encore “Je n’ai pas confiance dans le  paiement en ligne”. Assurez-vous au minimum d’utiliser un certificat SSL (https) qui crypte les informations.

Les avantages d’un site

Sur un site e-commerce la vente auprès de plusieurs clients au même moment est possible. Dans un commerce il est rare d’avoir un vendeur par client. Et puis, vous augmenterez le nombre de vos clients ainsi que vos ventes. Ceci aura également pour effet d’augmenter votre bénéfice. Vous pourrez vendre à travers le monde si vous le souhaitez ! Et enfin, les ventes peuvent se faire à n’importe quelle heure de la journée. Car, votre boutique en ligne reste ouverte 24/24 H. 

A très bientôt – Stéphane Komone

Cet article peut vous intéresser : le site vitrine

Sites Web
Pour les TPE et PME.

Nous Contacter